Catherine Voyer-Léger présente «Métier critique»

Au Québec, pendant que la culture est de plus en plus évacuée des médias au profit du divertissement, la critique culturelle, lorsqu’elle n’est pas décriée, ne fait pas toujours l’unanimité. S’interrogeant d’abord sur la mauvaise réputation de ce métier, Catherine Voyer-Léger explore la façon dont il est pratiqué et se demande ce que serait un espace critique idéal.

undefined

Mais qui sont les critiques culturels? Pourquoi leur travail est-il important? Pourquoi demande-t-on si souvent à des vedettes de jouer aux critiques dans nos médias? Est-ce que les nouvelles technologies changent la donne? La critique doit-elle tenir compte de questions morales ou éthiques? Qui est responsable de s’assurer que l’espace critique est un lieu sain où la discussion sur l’art peut évoluer? Ce sont autant de questions qui ouvrent des pistes de réflexion dans cet ouvrage d’une grande pertinence où l’autrice invite tous les gens concernés, y compris le public, à analyser notre rapport à la critique pour entreprendre une discussion de société qui dépasse les procès d’intention, les blessures d’orgueil ou les querelles de clocher.

Catherine Voyer-Léger est écrivaine et chroniqueuse. Après une forma­tion aux cycles supérieurs en science politique, elle poursuit maintenant un doctorat en lettres françaises. À la suite de la parution de la première édition de Métier critique, elle a voyagé partout au Québec et dans certaines communautés franco-canadiennes pour discuter de l’état de la critique culturelle.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s